A Travellerspoint blog

De retour...

Avec des nouveaux muscles!

12 °C

Me revoilà, saine et sauve…
Comme prévu l’accès à Internet beaucoup trop restreint pour mettre le blog à jour…
Bon avouez que vous mourrez d’envie de savoir comment ça s’est passé ?
Vous m’imaginiez en pleurs dans les vignes appellant ma maman ?!
Et non, la petite fille a été capable, comme une grande !
Les premiers jours sont pénibles, honnêtement j’ai jamais été aussi courbaturée de toute ma vie, le corps est dans une position tellement anormale, j’avais mal partout, les cuisses , les fesses, les genoux, le bas du dos surtout… chaque marche devenait un supplice à descendre ou à monter.
Nous étions logés dans un dortoir, les filles en haut, les garçons en bas… J’étais avec deux québécois Christian et Olivier deux gars super gentils que j’ai bien l’intention de revoir au retour. Y avait Mathilde aussi, une superbe jeune fille de Bourges une ville près de Sancerre… une perle, une voisine de lit ostéopathe qui me fait des massages le soir pour rétablir mon pauvre petit dos courbaturé..

Le travail c’était long, réveil à 6h30, petit déjeuner ; la même chose pendant 2 semaines des bouts de baguettes avec de la confiture et du beurre et du café.
Début du travail ; 8h on coupe on coupe on coupe jusqu’à 10 h
10h ; Casse-Coûte, des sandwichs dans des baguettes au pâté de foie , au saucisson, au roastbeef… et du vin ! Oui oui je buvait du vin à 10h le matin dans les vignes.
Ensuite on recoupe jusqu’à midi on mange et on recommence à 14h…
De 14 à 18 heures, travail sans pause… à 18 hrs la douche est merveilleuse !!!
Le travail était souvent accompagné d’une bonne atmosphère mais quand personne parle, ça peut devenir un peu aliénant… Un petit soucis en début de rang peut devenir très gros 45 minutes plus tard à la fin…
En plus on travaillait avec des sécateurs, y avaient pleins de gens qui se coupaient assez sérieusement, pour ma part, je m’en suis tirée avec seulement des ampoules.
Les repas étaient vraiment bon, de la vraie cuisine française, un peu ce qu’on appellerai au Québec de la cuisine de Grand-Mère…
On buvait bien, très bien, quelques fois trop pour ma part…
Je dois aussi vous dire que j’y ai rencontré un ange, mais cette histoire là, je la garde pour moi…
Je joindrai quelque photo bientôt !
À plus

Marie

Posted by Cambyz 13:33 Archived in France

Email this entryFacebookStumbleUpon

Table of contents

Be the first to comment on this entry.

This blog requires you to be a logged in member of Travellerspoint to place comments.

Enter your Travellerspoint login details below

( What's this? )

If you aren't a member of Travellerspoint yet, you can join for free.

Join Travellerspoint